Fuites de liquides en bac de rétention

Les 7 plus grandes erreurs commises lors du vidage des bacs de rétention

Des fuites de liquides arrivent régulièrement et à n’importe qui. Celui qui a stocké son récipient sur un bac de rétention a déjà pris une excellente décision. Le bac évite que les produits polluants ou dangereux pénètrent dans le sol. Mais que faut-il faire maintenant ? Comment enlever le liquide du bac ? La question n'est pas si facile à répondre : lors du vidage du bac de rétention des erreurs aux conséquences graves peuvent se produire. Voici ce que vous devez éviter, et comment le faire correctement.


1  Ne rien faire

Lors du contrôle visuel du bac de rétention, vous constatez une fuite. Mais vous n’avez pas de temps actuellement, parce que vous êtes occupé par d’autres activités ou vous êtes sur le point de partir à la maison. « Ce n'est pas grave, on verra ça demain » : ce n'est pas une bonne idée !

Si vous constatez une fuite vous devriez immédiatement intervenir. Vous êtes obligé de garantir le volume de rétention adapté à tout moment. S’il y a déjà du liquide dans le bac de rétention, ce volume de rétention n’est plus disponible. En ce qui concerne les produits qui créent par exemple des vapeurs dangereuses, il faut réagir autant plus rapidement pour éviter les conséquences sur la santé ou un danger d’inflammation. Mais ne perdez pas la tête : la sécurité doit toujours passer au premier plan. Analysez et évaluez le danger que représente la fuite et identifiez le liquide écoulé ainsi que la quantité. Selon votre évaluation de danger et/ou le processus défini dans votre entreprise, il faut éventuellement bloquer l’accès à la zone de danger ou évacuer la zone. Prévenez les pompiers et les équipes de secours en cas de besoin.

Afin d'être informé à temps d'une fuite, nous recommandons d'équiper le bac de rétention avec le système d'avertissement de fuite de liquides dangereux SpillGuard®.  Le SpillGuard® avertit en cas de fuite par une alarme sonore et visuelle 24 h/24.

Attendre

2  Ne pas mettre d’EPI

Vous souhaitez faire votre devoir et rendre le bac de rétention de nouveau opérationnel au plus vite. Ainsi, vous prenez le problème immédiatement en main. Il ne faut pas !

Le vidage d’un bac de rétention ainsi que son nettoyage doivent être traités comme toutes les autres fuites. La première étape est de mettre un équipement de protection individuel (EPI) adapté. Ceci comprend au moins :

Selon le liquide déversé, vous avez éventuellement besoin d’un équipement de protection supplémentaire, tel que des masques ou une combinaison totale. Consultez vos modes opératoires et fiches de sécurité.

EPI

3  Basculer ou déverser

Seulement basculer le bac, déverser le liquide et le problème est résolu ? Surtout pas !

Lors du basculement ou déversement, vous augmentez le risque de créer des fuites secondaires. C’est pourquoi un bac plein ne doit jamais être transporté par chariot élévateur ni par soi-même. 

Même si plusieurs personnes interviennent en même temps, le risque est trop élevé : il suffit d’une petite inattention et le collaborateur entre dans le pire des cas en contact avec de grandes quantités de liquides débordants. Ceci vaut également en cas de l’eau de pluie dans le bac. Ne déversez pas simplement l’eau stagnante ! Il est possible que l’eau soit contaminée par des restes de produits stockés au préalable.


4  Enlever le liquide à l’aide d’autres récipients

Essayer d’enlever les liquides à l’aide d’un récipient n’est pas une solution adaptée pour éliminer une fuite.

Une fuite secondaire arrive rapidement à cause d’un débordement. Et même si vous portez des gants, d’autres parties du corps peuvent entrer en contact avec les produits dangereux. Des gants de protection offrent une grande sécurité lors de la manipulation de produits dangereux, mais il ne faut pas prendre de risques inutiles. 

Utilisez plutôt une pompe ou un aspirateur de liquides pour enlever les liquides déversés (un absorbant peut suffire en cas de faible quantité de produit). Eliminez un maximum de liquide dans le bac de rétention et contrôlez par la suite si des restes persistent. Ceux-ci peuvent ensuite être enlevés avec des absorbants. Ensuite vous devriez décontaminer et nettoyer correctement votre bac.

Aspirateur et kit absorbant

5  Un support pour tous les produits

La même pompe pour tous les produits ? Surtout pas !

Ce ne sont pas seulement les mesures de sécurité qui doivent être menées comme indiquées dans le mode opératoire selon les substances concernées. Les pompes électriques, pompes manuelles, aspirateurs et absorbants doivent également être adaptés au produit déversé. Mettez les produits adaptés à disposition pour pouvoir intervenir rapidement et de manière sécurisée en cas d’incident.


6  Des liquides de nettoyage inadaptés

Selon le liquide déversé, il est possible d’utiliser de l’eau ou un nettoyant adapté pour décontaminer le bac. Eviter des nettoyages grossiers, mécaniques et n’utilisez pas d’ustensile pouvant endommager le matériau du bac (par ex. détergents abrasifs). Sinon, la fonctionnalité du bac ne pourra plus être garantie. A la maison, vous n’utiliseriez pas non plus une éponge en acier pour nettoyer votre poêle en téflon.


7  Stocker par la suite d’autres substances sur le bac sans contrôle préalable

Surtout après une fuite, il faut faire un contrôle approfondi si vous souhaitez stocker d’autres produits sur le bac. Si ces produits ne sont pas compatibles avec les produits stockés avant, il existe un risque d’interactions indésirables. De ce fait, contrôlez si les produits sont compatibles avec les nouvelles substances.


Pensez à une élimination des déchets professionnelle !

Cuves pour produits dangereux

Quand les produits dangereux quittent l’entreprise, il faut assurer un transport sécurisé. Les absorbants souillés doivent être éliminés conformément aux prescriptions légales. Pour plus d'informations, adressez-vous à une entreprise certifiée d'élimination des déchets. Des cuves ASP / ASF pour déchets spéciaux conviennent pour un stockage temporaire, par ex. d’absorbants imbibés d’huiles. Il s’agit de récipients galvanisés à chaud, avec simple ou double paroi.

Voir nos cuves ASP


Apprendre avec les experts

Formation et Pratique « Dépollution & Absorbants »

Le plan d’urgence en cas de déversements ne doit pas seulement être connu, mais dans le meilleur des cas, également être testé sur le terrain. Dans notre séminaire « Dépollution & Absorbants » de la DENIOS Academy, vous vous entraînez sous l’accompagnement d’un professionnel pour adopter le comportement adapté en cas réel et vous optimisez votre management des risques en interne. La formation peut être réalisée chez vous sur site par un expert DENIOS. Le contenu de la formation peut être adapté à vos besoins individuels.

Voir la formation



Le plus grand soin a été apporté à la réalisation de cette page et à la collecte de données exactes et complètes. DENIOS ne garantit pas l'actualité, l'exhaustivité et l'exactitude de toutes les informations contenues dans cette brochure et décline toute responsabilité pour tout dommage découlant de façon directe ou indirecte de leur utilisation. Dans tous les cas, veuillez respecter la législation actuelle et locale.


Nous sommes heureux de vous conseiller !

Vous avez besoin d'un conseil personnalisé pour le stockage de matières dangereuses dans des bacs de rétention ? N'hésitez pas à nous contacter ! Notre équipe d'experts se fera un plaisir de vous aider.