• Plus de 6 000 produits en stock
  • Livraison gratuite à partir de 380€ H.T.
  • 14 jours pour être satisfait ou remboursé
  • Conseil professionnel gratuit

Bacs de rétention


Trouvez le bac de rétention adapté

Vous ne savez pas quel type de bac de rétention convient à votre besoin ? Faudrait-il plutôt choisir un bac de rétention en plastique, un bac de rétention en acier ou en inox ? Quel volume de rétention est nécessaire pour le stockage de fûts ou cuves de 1000 litres ?

Notre guide d’achat pour bacs de rétention vous permet de trouver le bac de rétention adapté au stockage de vos matières dangereuses.

Guide d'achat pour les bacs de rétention
Commencer

Sécurisez le stockage de vos produits dangereux grâce aux bacs de rétention

Bac de rétention en acier

DENIOS vous propose un large choix de bacs de rétention pour le stockage responsable de vos matières dangereuses. Utiliser un bac de rétention évite les pollutions du sol et de l'eau lors du stockage de liquides polluants.
Sélectionnez parmi les bacs de rétention (acier, inox ou plastique) le mieux adapté au matériel à stocker. Bien choisir le matériau de son bac est essentiel pour garantir une résistance optimale aux liquides stockés.
Pour plus d'informations consultez notre manuel de compatibilité sur le stockage.
 
Soyez en conformité avec la législation et assurez la sécurité de votre site ! – Lors de la manipulation de matières dangereuses, choisir un bac de rétention adapté est essentiel.

 

Comment choisir le bac de rétention adapté à vos produits ?

Il est important que le bac de rétention résiste aux produits chimiques stockés en cas de fuite. DENIOS vous propose des bacs de rétention dans 3 différents matières : acier, inox et plastique. 

Bacs de rétention en acier

Afin de stocker des produits inflammables sur rétention, les bacs de rétention en acier sont la meilleure solution grâce à leur résistance au feu. En version galvanisée ou peinte, avec ou sans caillebotis, DENIOS vous propose des modèles pour des bidons, fûts et cuves de 1000 litres. Avec leur grande capacité de charge de 2000 kg par emplacement, stockez jusqu’à 3 cuves de 1000 litres. Transportez avec les modèles sur roulettes jusqu’à 2 fûts et toute sécurité. Les bacs de rétention en acier sur pieds peuvent être déplacés par chariot élévateur ou transpalette.

Bac pour rayonnages

Bacs de rétention en plastique

Les bacs de rétention en plastique conviennent pour le stockage de produits polluants et corrosifs. Grâce à leur résistance aux bases et acides, stockez ces produits dangereux en toute sécurité et en conformité avec la législation en vigueur. DENIOS vous propose des palettes de rétention en plastique pour bidons, fûts et cuves. Avec passages fourches intégrés ou avec fond plat pour le stockage sur palette, avec ou sans caillebotis, et même en modèle avec supports de pose intégrés pour poser directement une palette avec vos fûts sur le bac.

Bacs de rétention en inox

Afin de garantir la plus grande résistance même dans les zones à risques, les bacs de rétention en inox sont adaptés pour le stockage de produits agressifs ou très purs. Ils sont faciles à nettoyer et peuvent être transportés par transpalette ou chariot grâce aux pieds soudés. En ajoutant un caillebotis en acier galvanisé ou inox, vous pouvez stocker jusqu’à 2 cuves de 1000 litres en conformité avec la législation en France.

 

Pourquoi choisir un bac de rétention DENIOS ?

DENIOS est leader sur le marché européen pour le stockage et la manipulation de produits dangereux.

  • Fabrication en France spécialement pour les bacs correspondant aux besoins du marché français
  • Tous les bacs de rétention DENIOS sont testés pour une étanchéité certifiée
  • Excellente qualité grâce à une structure robuste pour une charge admissible élevée
  • Large choix pour stocker des bidons ou jusqu'à 3 cuves de 1000 litres sur des bacs de rétention en acier, plastique et inox
  • Votre partenaire dans 15 pays avec 7 sites de production au niveau mondial
  • Une équipe d'experts à votre disposition pour vous conseiller

Quelle est la législation en vigueur ?

Caillebotis en acier

Pour les installations non classées, la jurisprudence et le principe du pollueur-payeur définit dans le code de l'environnement ont généralisé la règle d’un volume de rétention au moins égal à 50 % de la capacité totale de stockage, sans toutefois être inférieur à la capacité du plus gros récipient.

En ce qui concerne les installations classées (ICPE), la législation est plus explicite. Les ICPE soumises à autorisation doivent respecter les dispositions de l’arrêté du 4 octobre 2010 modifié qui abroge l'ancien arrêté du 2 février 1998. Plus exactement, les dispositions de l’article 25 de l’arrêté du 19 juillet 2011 - art. 2 remplaçant, en en reprenant le contenu, l’article 10 de l’arrêté du 2 février 1998.

Arrêté du 19 juillet 2011 modifiant l'arrêté du 4 octobre 2010 relatif à la prévention des risques accidentels au sein des installations classées pour la protection de l'environnement soumises à autorisation  :

 

"Art. 25.-I Tout stockage d'un liquide susceptible de créer une pollution des eaux ou des sols est associé à une capacité de rétention dont le volume est au moins égal à la plus grande des deux valeurs suivantes : 

  • 100 % de la capacité du plus grand réservoir ; 
  • 50 % de la capacité totale des réservoirs associés. 

Cette disposition n'est pas applicable aux bassins de traitement des eaux résiduaires. 

Pour les stockages de récipients mobiles de capacité unitaire inférieure ou égale à 250 litres, la capacité de rétention est au moins égale à : 

  • dans le cas de liquides inflammables, 50 % de la capacité totale des fûts ; 
  • dans les autres cas, 20 % de la capacité totale des fûts ; 
  • dans tous les cas, 800 litres au minimum ou égale à la capacité totale lorsque celle-ci est inférieure à 800 litres."

À noter que toutes les installations, quel que soit leur type, peuvent être soumises à des dispositions plus sévères selon leurs activités, par exemple à des arrêtés préfectoraux reprenant ou modifiant tout ou partie de ces dispositions.

Pour quel type de manutention votre bac de rétention servira-t-il ?

Si vous souhaitez non seulement stocker mais également soutirer des produits dangereux en toute sécurité, des postes de soutirage avec bac de rétention en acier (galvanisé ou peint) ou avec bac de rétention en plastique sont utilisés. En ajoutant un support de fût en polyéthylène ou un tréteau pour fût en acier galvanisé, ces postes de soutirage conviennent parfaitement pour le transvasement de liquides. Le sol et l'eau souterraine sont protégés au mieux en cas de fuites de liquides.

Afin de faciliter le transport de fûts et de petits récipients sans perdre la protection d'un bac de rétention, un bac de rétention sur roulettes est la solution adaptée. Faites votre choix entre un bac de rétention en plastique ou en acier sur roulettes selon le caractéristiques de vos produits à transporter.

Si vous souhaitez stocker des récipients de grande taille, nous vous proposons un grand nombre de bacs de rétention pour cuves de 1000 litres ou IBC. Comme tous les bacs de rétention DENIOS, les bacs de rétention pour cuves sont disponibles en plastique, acier ou inox, toujours adaptés aux produits à stocker. 

Au cas où vous souhaitez protéger de grandes surfaces d'éventuelles fuites de produits polluants, les plateformes de rétention en acier ou plastique sont à votre disposition. Ces plateformes de rétention conviennent idéalement pour la protection d'une zone entière grâce à de nombreux accessoires comme les fixations latérales ou les rampes d'accès. Les plateformes de rétention sont utilisées par exemple lors du stockage de récipients vides ou en tant que surface de protection lors des transvasements ou soutirages de produits polluants. Ainsi, les plateformes de rétention permettent de mettre les zones en conformité avec la législation en vigueur. Les plateformes individuelles peuvent être liées à d'autres plateformes de rétention afin d'obtenir une zone étanche de rétention.